search

Pèlerinage chrétien

11 jours / 10 nuits

Programme

  • Jour 1: Arrivée à Tel aviv
  • Jour 2: Le Néguev
  • Jour 3: Massada, mer Morte, Qumran, Jéricho
  • Jour 4: Le Jourdain, le mont Thabor, Cana, Nazareth
  • Jour 5: Le lac de Tibériade
  • Jour 6: Nazareth, Taybeh, Bethléem
  • Jour 7: Bethléem, Jérusalem
  • Jour 8: Jérusalem
  • Jour 9: Jérusalem
  • Jour 10: Jérusalem
  • Jour 11: Jérusalem, vol Tel Aviv / Paris
À partir de 1 850,00 €
TTC

Circuit Pèlerinage chrétien

Arrivée à Tel aviv

À l’arrivée, route pour Arad (environ 130 km).

Selon l'horaire du vol, dîner à l'hôtel. En cas d'arrivée tardive, un plateau froid sera servi dans la chambre.

Nuit à Arad.

JOUR 1

 

JOUR 2

Le Néguev

(Environ 180 km)

Nous passerons la journée dans le désert du Néguev et découvrirons ce lieu sauvage fait de sable et de rocailles, de canyons et de montagnes sculptées par les vents. Nous marcherons dans les gorges d’Ein Avdat puis nous visiterons le site archéologique d’Avdat. Située sur un éperon rocheux au centre du plateau du Néguev, au carrefour des routes de Pétra et du littoral méditerranéen, cette ville a été construite par les Nabatéens sur l'itinéraire de leur caravane. La citadelle, agrandie aux périodes romaine et byzantine, domine la ville basse et l’ancien camp romain. Nous évoquerons ce peuple de caravaniers, apparu au Proche-Orient à la fin du IVe siècle avant J.C., qui s'est distingué par son habileté au commerce et particulièrement celui de la soie, des aromates et des épices. En parfaits connaisseurs du Néguev, ces derniers sont passés maîtres dans l'art des citernes qui leur garantissait la vie dans cette région quasi désertique.

Déjeuner en cours de visite.

Dîner et nuit à Arad.

Massada, mer Morte, Qumran, Jéricho

(Environ 150 km)

Nous gagnerons Massada et visiterons la citadelle naturelle qui domine la mer Morte. Ce site est le symbole puissant de la résistance des Zélotes face aux légions romaines lors de la première révolte juive vers 70 de notre ère. Il fut construit par Hérode Ier le Grand au sommet d'un rocher imprenable. La structure du palais d'Hérode est toujours visible, ainsi que les vestiges du siège. Nous passerons à l’oasis d’Ein Gedi. Le Cantique des Cantiques fait allusion à ses vignes (1,14). C'est aussi là que David, caché dans une grotte, refusa de tuer le roi Saül et se contenta de couper un pan de son manteau (1S 24, 1-23).

Déjeuner.

Nous nous arrêterons ensuite le temps d'une baignade dans la mer Morte pour ceux qui le souhaitent. Son taux de salinité exceptionnel influe sur sa densité qui permet à chacun de vivre une expérience inoubliable : flotter dans l'eau ! Nous poursuivrons notre à Qumran, le site des Esséniens, situé face aux grottes où furent découverts les manuscrits de la « mer Morte ». Cette découverte est considérée comme la plus importante dans l’histoire de la paléographie biblique. Elle permit de comprendre la règle de cette communauté, un courant de juifs pieux, qui vit le jour au début du deuxième siècle avant Jésus-Christ.

Route vers Jéricho, où Jésus se rendit à plusieurs reprises au cours de son ministère ; il y guérit deux aveugles et c’est là que Zachée lui promit de restituer au quadruple les sommes qu’il avait extorqué (Lc 19). Nous nous rendrons au pied du mont de la Quarantaine (Lc 4, 1-13). Jésus en parle dans la parabole du Bon Samaritain (Lc 10, 29-37).

Dîner et nuit à Jéricho.

JOUR 3

 

JOUR 4

Le Jourdain, le mont Thabor, Cana, Nazareth

(Environ 170 km)

Nous partirons pour la Galilée en longeant la vallée du Jourdain et nous ferons un arrêt au bord du Jourdain pour une évocation du baptême de Jésus à Qasr El Yahud. Montée en taxi au mont Thabor.

Déjeuner.

Au mont Thabor, nous évoquerons l’Église qui commémore, depuis l’époque byzantine, le Mystère de la Transfiguration. C'est en ce lieu que Moïse et Elie apparurent à Jésus pour lui confirmer sa mission divine. Puis, nous contemplerons le panorama sur la plaine d'Yzréel, le grenier de la Terre sainte. Nous marquerons ensuite un arrêt à Cana. C'est ici que Jésus réalisa son premier "miracle" : la transformation de l'eau en vin au cours d'un mariage. Les personnes qui le souhaitent pourront renouveler leurs vœux de mariage, comme le veut la tradition. Selon les possibilités, nous nous rendrons chez les sœurs de Nazareth. En 1884, un ouvrier qui travaillait dans le couvent des sœurs de Nazareth sentit soudain le sol se dérober sous ses pieds. Il tomba dans un trou et se retrouva au beau milieu d'une salle voûtée. Les sœurs entreprirent des fouilles archéologiques et découvrirent une église byzantine et médiévale, une habitation privée, des bains rituels et un réseau de caves naturelles dont l'une était aménagée en chapelle avec un autel de pierre et à l'odeur d'encens persistante. On découvrit une pierre roulée qui fermait l'entrée d'un tombeau vide datant du Ier siècle. On la nomma "la tombe du Juste". Le mystère demeure quant à la personne à qui était destinée cette tombe. Dîner et nuit à Nazareth.

Le lac de Tibériade

(Environ 100 km)

Nous passerons la journée autour du lac de Tibériade. Connu dans les Évangiles sous le nom de "mer de Galilée" ou "mer de Tibériade", la région a été le cœur des prédications de Jésus. Passant d'une rive à l'autre, Jésus éduquait les foules et guérissait les malades. Nous nous rendrons au mont des Béatitudes avec, en son sommet, une église octogonale symbolisant les huit béatitudes de l’Évangile. Les Béatitudes, qui commencent par les mots « Heureux les pauvres d’esprit… », forment la partie la plus connue de ce sermon d’où est également tiré le Notre-Père. Nous découvrirons ensuite le site de Capharnaüm, port de pêche et bourg agricole à l'époque, qui joua un rôle particulier dans la vie de Jésus. C'est ici qu'il désigna ses premiers disciples. Nous verrons les ruines de la maison de saint Pierre et de la synagogue (discours sur le Pain de Vie, Jn 6) et nous embarquerons pour une promenade en bateau sur le lac. En fin de journée, nous évoquerons quelques miracles du Nouveau Testament. À Tabgha, nous visiterons la basilique de la Multiplication des Pains et le monastère bénédictin. Nous y verrons la célèbre mosaïque des pains et des poissons qui relate l'événement. Un peu plus loin, la Primauté de Pierre commémore la pêche miraculeuse (Jn 21) et nous rappelle la figure de l'Apôtre Pierre (Mt 16, 13-20) originaire de ces lieux.

Déjeuner en cours de visite.

Dîner et nuit à Nazareth.

JOUR 5

 

JOUR 6

Nazareth, Taybeh, Bethléem

(Environ 180 km)

La matinée sera consacrée à la découverte de Nazareth. « Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, chez une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David. Le nom de la vierge était Marie. » (Lc 1.26). C'est donc dans ce petit village de Galilée que “Jésus de Nazareth” passa trente années de sa vie. Nous débuterons notre visite par le musée archéologique et le village où furent mises au jour des maisons semi-troglodytiques contemporaines du Christ puis nous entrerons dans la basilique de l'Annonciation et sa crypte. La basilique moderne date du XXe siècle et a été conçue de façon à enchâsser la grotte de l'Annonciation, là même où Marie reçut la visite de l'Archange Gabriel, et les restes des anciens sanctuaires. Nous verrons les deux baptistères paléochrétiens et l'ancienne synagogue fréquentée par Jésus.

Déjeuner.

Dans l'après-midi, nous gagnerons Taybeh, le dernier village entièrement chrétien de Palestine. Des travaux exégétiques nous dévoilent qu'il est identifié sous le nom d'Ophrah dans l'Ancien Testament et Éphraim dans les Évangiles. Selon l’Évangile de saint Jean, le village fut le refuge du Christ, qui se retira en ce lieu après avoir accompli le miracle de ressusciter Lazare. De nos jours, la population de Taybeh appartient à trois confessions chrétiennes : latine (catholique romaine), grecque orthodoxe et melkite (grecque catholique). Nous visiterons tout d'abord l'église latine qui abrite dans la cour la maison des paraboles, une maison traditionnelle palestinienne vieille de plus de trois cents ans, dans laquelle a été reconstitué l’habitat à l’époque de Jésus.

Nous rencontrerons un membre de la communauté (sous réserve de disponibilité) qui nous parlera des initiatives entreprises dans le but de préserver le village. Nous découvrirons ensuite les vestiges de Saint-Georges, une église byzantine de premier plan construite au Ve siècle, dont le site fait encore l'objet de fouilles. Nous terminerons la journée par une pause gourmande pour déguster le knafeh, une délicieuse pâtisserie orientale.

Continuation vers Bethléem. Dîner et nuit à Bethléem.

Bethléem, Jérusalem

(Environ 20 km)

Ce matin, nous découvrirons la ville de Bethléem. Établie sur la route des caravanes qui se rendaient de Jérusalem en Egypte, la ville garde la mémoire de David et de sa descendance. Pour le pèlerin, c'est le lieu de naissance de Jésus. Nous visiterons la basilique recouvrant la grotte de la Nativité. Le sanctuaire originel fut édifié au IVe siècle sous l'impulsion de la mère de l'empereur Constantin, sainte Hélène, mais la basilique que nous voyons aujourd'hui a été construite sous Justinien au XIe siècle. Saint Jérôme, traducteur de la Bible en latin appelée "la Vulgate", y a travaillé de nombreuses années, méditant et traduisant les textes bibliques. Nous visiterons le champ des Bergers où, selon une antique tradition, ceux-ci apprirent des anges la naissance du Christ.

Déjeuner.

Nous poursuivrons notre route jusqu'à Jérusalem. Nous commencerons l'après-midi au musée d'Israël pour y découvrir la maquette reproduisant au cinquantième la ville de Jérusalem au Ier siècle. Elle permet d'imaginer avec précision l'aspect de la capitale et la vie quotidienne de ses habitants. Nous observerons également une partie des rouleaux de la mer Morte découverts à Qumran.

Dîner et nuit à Jérusalem.

JOUR 7

 

JOUR 8

Jérusalem

Nous découvrirons ce matin l'esplanade des Mosquées qui abrite le dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa qui constitue également l'emplacement du Temple consacré par les juifs à Yahvé et détruit par les Romains en 70 (visite sous réserve d'autorisation d'accès). Nous gagnerons ensuite le mur occidental du Temple ou Mur des Lamentations, un vestige de ses immenses murs de soutènement. La matinée s'achèvera par la découverte des fouilles du parc Davidson. Ce dernier, aménagé au pied de la colline du Temple, nous plongera directement à l'époque du Christ.

Déjeuner.

Nous nous rendrons au mémorial de Yad Vashem, édifié en mémoire des victimes juives de la Shoah. Nous passerons ensuite à Ein Karem, lieu de mémoire de la Visitation de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth et lieu de naissance de Jean-le-Baptiste. Dîner et nuit à Jérusalem.

Jérusalem

Nous débuterons cette matinée par la visite des sanctuaires du mont des Oliviers. Ce dernier domine l'est de la Vieille Ville de Jérusalem et offre une vue imprenable sur la ville. Pendant toute la période byzantine, le mont des Oliviers se couvrit d'églises et de monastères. De nombreux épisodes de la vie de Jésus sont liés à ce lieu. Nous verrons tout d'abord la mosquée de l'Ascension, ancienne église érigée au IVe siècle pour célébrer la montée du Christ aux Cieux, puis la basilique de l'Eleona, construite à l'endroit où Jésus enseignait à ses disciples, la grotte du Pater et enfin l'église du Dominus Flevit, édifiée en souvenir des larmes versées par Jésus sur Jérusalem (Lc 19, 41-44). Nous gagnerons ensuite Gethsémani et le jardin des Oliviers (Mt 26, 36-56 ; Mc 14, 32-52 ; Lc 22, 39-53) afin de faire mémoire de l'angoisse de Jésus avant son arrestation.

Déjeuner.

Nos pas nous mèneront ensuite à l'église Sainte-Anne, l'une des plus belles églises franques de Terre sainte, élevée à côté de la piscine probatique et sur le site de la maison d'Anne et Joachim, où Marie aurait grandi. Nous foulerons le pavement de la Via Dolorosa jusqu'au Saint-Sépulcre et suivrons ainsi l'itinéraire créé par les Franciscains au XIIIe siècle. Le Saint-Sépulcre construit à partir de 326, après la reconnaissance officielle de la religion chrétienne, par l'empereur Constantin, fut érigé sur le site même de la Résurrection du Christ. Le sanctuaire rassemble en son sein l'Anastasis, surmontée d'une coupole, qui abrite le tombeau du Christ et le Golgotha ou mont du Calvaire, lieu de la crucifixion.

Dîner et nuit à Jérusalem.

JOUR 9

 

JOUR 10

Jérusalem

Ce matin, nous visiterons le musée de la Tour de David située à la porte de Jaffa et qui retrace l’histoire de Jérusalem. Depuis les remparts, s’ouvrent de très beaux panoramas sur la Vieille Ville de Jérusalem et sur la ville moderne. Nous nous promènerons ensuite dans le quartier juif de la Vieille Ville.

Déjeuner.

Au mont Sion, nous gagnerons l'église de Jérusalem, construite à l'emplacement présumé du Cénacle où Jésus célèbre la première Cène (Lc 22, 7-38 ; Mc 14, 12-25). Nous y contemplerons des textes bibliques relatifs à l'Eucharistie et au lavement des pieds. Nous nous rendrons ensuite à Saint-Pierre-en-Gallicante où Pierre aurait renié Jésus (Marc 14, 66-72). Bâti sur les fondations d'anciennes églises, byzantine et croisée, ce bâtiment moderne se situerait sur le site de la maison de Caïphe, le grand prêtre pharisien devant lequel Jésus aurait été amené après son arrestation.

Dîner et nuit à Jérusalem.

Jérusalem, vol Tel Aviv / Paris

(Environ 70 km)

Sur la route de Tel Aviv, nous ferons un arrêt sur le site d'Abou Gosh. Les croisés identifieront ce lieu avec l'Emmaüs des Evangiles et, au XIIe siècle, ils y érigèrent l'une des plus belles églises de Terre sainte. Abandonné en 1187 après la défaite des Cornes de Hattin, le site sera offert par l'Empire ottoman à l'Etat français. Reconstruit par les moines de l'abbaye du Belloc et occupé jusqu'en 1953, le monastère est, depuis 1976, habité par des moines bénédictins de la congrégation du mont Olivet. De style roman, d'aspect sobre, l'église est le parfait exemple d'une église construite au XIIe siècle dans la Palestine franque. De magnifiques peintures murales byzantines décorent l'intérieur de l'église. Déjeuner.

Transfert à l’aéroport de Tel Aviv

JOUR 11